Sélection (suite et fin)

Le Procès Nuremberg II en préparation   

Le Procès de Nuremberg II est en préparation, avec un recours collectif - Class action - soutenu par des milliers d'avocats et de professionnels de la santé dans le monde, dirigé par l'avocat germano-américain Reiner Fuellmich, qui poursuit les responsables du “Scandale Covid-19”, instrumentalisé par le Forum Économique Mondial de Davos et sa poignée de milliardaires eugénistes, avec la complicité de l’OMS, des autorités de santé et des gouvernements en majorité occidentaux.

Une commission d'enquête Covid-19 a été mise en place en juillet 2020, à l'initiative d'un groupe d'avocats allemands dans le but d'intenter un recours collectif international utilisant le droit anglo-saxon. Par conséquent, un réseau international d'avocats plaidera la plus grande affaire délictuelle de tous les temps, devenu le plus grand "crime contre l'humanité" jamais commis. Selon Me Fuellmich, “toutes les fraudes commises auparavant sont dérisoires par rapport aux dommages que la crise du Covid-19 a causés et continue de causer. Tous les responsables devraient être poursuivis pour dommages civils en raison de manipulations et des protocoles de tests falsifiés.”

Les conclusions de l'enquête posent les questions auxquelles il faudra répondre lors du procès contre l'OMS et les dirigeants mondiaux pour “crimes contre l’humanité”.  

“Les auditions d'une centaine de scientifiques, médecins, économistes et avocats de renommée internationale, qui ont été menées par la Commission d'enquête de Berlin sur l'affaire Covid-19 depuis le 10 juillet 2020, ont entre-temps montré avec une probabilité proche de la certitude que le “Scandale Covid-19” n'était à aucun moment un problème de santé. Il s'agissait plutôt de solidifier le pouvoir illégitime (illégitime parce qu'il a été obtenu par des méthodes criminelles) de la "clique de Davos" corrompue, en transférant la richesse du peuple aux membres de cette clique, détruisant, entre autres, les petites et moyennes entreprises de taille en particulier. Des plateformes comme Amazon, Google, Uber, etc. pourraient ainsi s'approprier leur part de marché et leur richesse...

(… la suite de l’article dans Univers SPIRALE N°104)

Vaccino-totalitarisme : La "fabrication du consentement"

La propagande est omniprésente, insidieuse, trompeuse, implacable, souvent invisible et toujours manipulatrice, comme en témoigne la “Covidémie”. En partie à cause de l'action efficiente qu'elle exerce sur les masses, nous sommes souvent loin d’imaginer ses conséquences sur notre capacité de discernement. 

Aujourd’hui, une armée de grandes entreprises de la biotechnologie, utilise des tactiques psychologiques pour créer une demande de vaccins. Au point de s’interroger sur la folie furieuse qui pousse tant de gens, apparemment censés, à se ruer vers des pseudo-vaccins expérimentaux, aux effets  inconnus - à court et surtout à long terme - pour une maladie en voie de disparition et qui surtout, tue peu (0,05 %), en dehors des personnes atteintes de comorbidité et celle très âgées ayant déjà dépassé l’espérance de vie moyenne. Non, vos amis, vos relations, nous-mêmes ne sommes pas devenus “fous”, mais victimes d’une monstrueuse entreprise de propagande, bien rodée et efficace qui pourrait arriver à ses fins, si nous ne nous réveillons pas à temps pour voir la réalité des faits en face!

Le même syndrome s'exprime partout sur les visages : les gens préfèrent sauter sous un bus plutôt que de passer à proximité les uns des autres ; un journaliste se référant à la notice d’utilisation des tests PCR... pour écrire sur le Covid; un mouvement politique censé être pro liberté qui exige un déploiement plus rapide des vaccins encore au stade expérimental ; une demi-douzaine de policiers assis sur une femme et s'aidant les uns les autres pour la menotter parce qu'elle est à plus de cinq kilomètres de chez elle, sans que personne ne cille....

Des signes de complicité dans une terreur qui dépasse l'entendement. Des signes de renoncement à disposer d'une réflexion personnelle. Des signes de reddition à l'insurmontable, à l'inévitable. Des signes d'emmurement dans les mensonges. 

L'étonnante aptitude à la duplicité mentale » de ceux qui l'utilisent à des fins tout sauf démocratiques, l'a transformé en un outil qui permet de « justifier l'injustifiable et de défendre l'indéfendable », comme l'ont dénoncé  Edward Bernays  ou Noam Chomsky... 

(… la suite de l’article dans Univers SPIRALE N°104)