Notre Sélection (N°100)

 

Coronavirus 

La Chute de l'ancien monde ?

Nous connaissons, aujourd’hui, la plus grande restriction des libertés jamais observée dans notre histoire en temps de paix, et à l’échelle mondiale. Cette restriction s’appuie sur une “pandémie” sans réel fondement scientifique, qui au regard des vrais chiffres, s’avère bien moins meurtrière que les habituelles infections virales saisonnières. Alors comment est-on passé de cette énorme mystification à la société de contrôle et de surveillance globale d’un monde orwellien ? 

Du jour au lendemain, un virus a pétrifié le monde. Et la peur est l'émotion première qu'attisent les mass media de la propagande. Les injonctions paradoxales et la dissonance cognitive sont omniprésentes. Alors que la censure des opinions dissidentes au discours officiel se fait de plus en plus pressente, posons ces simples questions de bon sens : 

• Comment des mesures, hors de proportion par rapport à un danger mal défini, ont-elles pu être prises à l'unisson ? 

• Comment a-t-on pu prendre la décision d’assigner à résidence plus de la moitié de l'humanité, condamnant le monde entier à une récession aussi inévitable que catastrophique. 

• Un arrêt global de l’économie mondiale était-il justifié ? Le confinement aux effets dévastateurs est-il la seule option ?

• Quelle est la réalité sanitaire de cette infection virale au-delà des chiffres manipulés et des infos contradictoires ?

• Pourquoi un vaccin est-il si fortement recommandé comme la seule solution alors que les traitements potentiels, tant pharmaceutiques que naturels, sont rejetés ? 

• Pourquoi les services de santé publique ne parlent-ils jamais de soutenir le système immunitaire, sachant que le confinement nuit gravement à nos défenses naturelles ?

• Quelles sont les organisations et personnes qui ont initié pareil scénario, motivant les réactions totalitaires des autorités face à la dite ”pandémie” ? 

• Quels sont les risques pour les libertés et les droits civils alors que des lois d‘exception sont adoptées sans réel débat, avec la mise en place forcenée du réseau 5G ?

• Quelles sont les implications des géants de la technologie et de l'Intelligence artificielle, censurant sur les réseaux la liberté d'expression  au prétexte de « fausses nouvelles », tout en travaillant avec les gouvernements pour mettre en place des systèmes de surveillance et d’atteinte aux libertés ?

(… la suite de l’article dans Univers SPIRALE N°100) 

Biopouvoir : le nouveau "contrat social"

Pour Lucien Cerise, chercheur en ingénierie sociale, il y a certains “stratagèmes” pour faire accepter dans l’opinion publique, le développement de l’identité numérique dans ce qu’il appelle « un nouveau contrôle social ».

Cet état d’urgence sanitaire est le prétexte idéal pour tenter de fabriquer le consentement des populations à une transformation du lien social sur une base transhumaniste, c’est-à-dire fondée sur un encadrement scientifique général, présentant un fort caractère carcéral et concentrationnaire, et allant dans le sens de l’artificialisation et de la réification du vivant, sa chosification, sa réduction à un objet. 

Le biopouvoir, qui n’est qu’une mise à jour de la notion d’eugénisme, se caractérise par une intrusion toujours croissante dans l’intimité physique des gens pour la modifier et surtout la contrôler.

En effet, ce qui dérange le biopouvoir, c’est la prolifération de la vie et de l’organique, impossible à contrôler totalement. Le transhumanisme est une tentative d’enfermement de l’organique dans une forme prétendument augmentée, mais surtout aseptisée, standardisée et sous contrôle, tentative de meurtre du vivant et de son aspect toujours imprévisible et débordant. Les gens normaux se refusent donc naturellement au transhumanisme. Pour parvenir à les emprisonner malgré tout, il faut les séduire ou leur faire peur, afin de les soumettre volontairement par des manœuvres d’ingénierie sociale du type « pompier-pyromane» et triangle de Karpman, consistant à exploiter les projections psycho-émotionnelles de la trilogie « bourreau/victime/sauveur. » 

(… la suite de l’article dans Univers SPIRALE N°100)

Bill Gates : le pire "virus" qui menace

l'humanité

Milliardaire vaccinaliste et “messie” de l’impérialisme humanitaire, Bill Gates continue plus que jamais, d’exercer une influence démesurée - et surtout intéressée - sur l’OMS. La crise du Covid-19 lui donne désormais l’occasion d’imposer ses programmes dictatoriaux de vaccination à tous les enfants et adultes. Visiblement réjoui par la situation, le faux philantrophe a prédit sur CBSnews que “les rassemblements publics de masse ne reviendront pas tant que nous n’aurons pas procédé à une vaccination de masse” et confirmé ses intentions de vacciner 7 milliards d’êtres humains, avec pour objectif de réduire de 10 à 15 % la population mondiale” !

Bill Gates a présenté, en avril 2019, une simulation de l’Institute for Disease Modelling, ayant révélé qu’une nouvelle grippe, comme celle qui a tué 50 millions de personnes lors de la pandémie de 1918, allait probablement tuer 30 millions de personnes en six mois ! “Et la maladie, qui nous prendra par surprise, sera probablement celle que nous verrons pour la première fois au début d’une épidémie, comme ce qui s’est produit récemment avec le SRAS et les MERS...”, prophétisait-il.

Pour le magnat de la technologie, actuellement deuxième fortune mondiale, les vaccins sont une “philanthropie stratégique” qui alimente ses nombreuses entreprises liées aux vaccins (y compris l’ambition de Microsoft de contrôler une entreprise mondiale d’identification numérique par les vaccins), lui conférant un contrôle dictatorial sur la politique de santé mondiale. L’obsession de Gates pour les vaccins mais aussi pour la réduction drastique de  la population mondiale, semble alimentée par une conviction “messianique” qu’il est appelé à “sauver le monde” grâce à la technologie et une volonté mégalomane d’expérimenter  en jouant avec la vie des êtres humains... 

(… la suite de l’article dans Univers SPIRALE N°100)

© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon